Menu

Franck Riester s'explique sur l'organisation de la fête de la musique 2020.


Rédigé le Mardi 2 Juin 2020 à 18:00 | Lu 7 commentaire(s)


Interrogé sur Franceinfo, Franck Riester assure que la Fête de la musique aura bel et bien lieu cette année, mais dans un format différent. Le ministre de la Culture dit réfléchir à plusieurs propositions concernant la tenue de l'événement.


Franck Riester
Franck Riester
Franck Riester l'assure, la Fête de la musique aura bel et bien lieu le 21 juin prochain. Malgré la crise sanitaire actuelle, la musique sera bel et bien célébrée dans un esprit de fête... mais avec certaines règles ! Interrogé mardi matin par Franceinfo, le ministre de la Culture a déclaré que l'événement ne se déroulera pas « comme d'habitude » cette année. « C'est important parce que la musique nous a beaucoup apporté pendant cette crise, plus largement parce que nous sommes attachés à la musique. C'est un des arts les plus populaires et appréciés de nos compatriotes » commente le ministre, avant de revenir sur les réactions qu'ont suscité ses précédentes déclarations : « Quand j'ai dit que je souhaitais que la fête de la musique se tienne, certains ont été caricaturaux en mettant des photos où on était dans les rues tous serrés comme des sardines à moitié ivres. Ça peut être parfois la réalité de la Fête de la musique, ça ne sera pas cette Fête de la musique 2020, bien évidemment ». 

"Il faut fêter la musique"

Franck Riester assure avoir « fait des préconisations au Conseil de défense » concernant plusieurs « propositions de modèles de fête de la musique pour le printemps », en fonction de la « maîtrise » de l'épidémie de Covid-19. « Mais ce qui est certain, c'est qu'il faut fêter la musique » assure le ministre, qui s'interroge tout de même sur le format qui sera adopté le 21 juin : « Est-ce que c'est dans un format très réduit, uniquement depuis nos balcons ou en numérique ? Ou est-ce qu'on pourra aller plus loin avec quelques concerts organisés en lien avec les maires et les préfets dans les territoires, en respectant bien sûr toutes ces consignes ? Est-ce qu'on organisera des événements phares qui mettront à l'honneur les musiciens, les artistes, les auteurs de notre pays qui sont formidables ? C'est sûr que ça ne sera pas le même modèle que d'habitude ». La France s'apprête donc à célébrer une Fête de la musique différente. Le prime musical annuel de France 2 se déroulera d'ailleurs à l'Accor Arena de Paris, dans une salle vidée de son public.



Dans la même rubrique :
< >